SEETHER: Poison the parish

Metal, Afrique du Sud (Spinefarm, 2017)

Seether, c’est qui? Formé en 2002 en Afrique du Sud par le chanteur et guitariste Shaun Morgan Welgemoed, Seether dispense un metal empreint de grunge. Malgré de nombreux changements de personnel, le groupe parvient à se forger une solide fanbase et propose aujourd’hui son 7ème album studio, auquel il convient d’ajouter un live.

Poison the parish, ça donne quoi? Varié, ce nouvel album est à la fois envoûtant, familier et inquiétant. Familier parce que le chant et les guitares (flagrant sur I’ll survive) évoquent Nirvana, la rage se disputent parfois avec la colère. Quelques hurlements sont ainsi évocateurs sur Stroke the fire ou Nothing left, mais la mélancolie, l’inquiétude (les paroles en général, qui me semble dénoncer une certaine forme de superficialité de nos sociétés) ou la douceur (Against the wall, Sell my soul) trouvent également place tout au long de ce superbe Poison the parish. Les mélodies sont accrocheuses, les riffs mémorables et le refrains chantant sans être gnangnan. En gros, Seether signe un album riche, diversifié, un disque qui ne peut laisser aucun amateur de rock indifférent. Une invitation à un voyage sonore émouvant, entraînant et d’une remarquable efficacité.

Seether sera au Bataclan de Paris le 13 octobre 2017 pour une unique date en France!

Note: 9/10