BLACK BART: Pièce de huit

France, Heavy metal (Autoproduction, 2020)

Avant la publication de son nouvel album d’ici la fin de l’année, les pirates du navire Black Bart commandé par Babass nous envoient un nouveau coup de semonce avec cet alléchant Ep 4 titres, Pièce de huit. Un Ep qui fleure bon la ration de rhum. Ok, le groupe est typé 80’s (musicalement, certes, mais aussi dans le chant parfois, disons… « surprenant »), mais comme Black Bart est loin de s’en cacher et qu’il le fait avec tant de respect et d’amour, qu’on ne lui infligera pas le supplice de la planche. Pas aujourd’hui, en tous cas. On le sortira même avec plaisir de ce Panier de crabes qui transpire l’amour de Slayer, de Metallica et de Maiden. Une intro puissante et énergique qui donne envie d’en écouter plus. Chaloner ogle propose un rythme imparable, une invitation au headbanging cadencé, et à reprendre ses choeurs chanté dans le plus pur esprit pirate avant que la lenteur et la lourdeur doomesque de Le maître ne viennent plomber l’ambiance. Un coup de vent dans les voiles redonne de la vigueur au titre à mi parcours et lui insuffle même un esprit speed à la ADX avant que Mammon ne vienne amarrer au port le navire avec une réelle efficacité et même une certaine forme de classe. En navigant sur les flots des 80’s, Black Bart se fait simplement plaisir et cherche à nous embarquer dans son insouciance. Alors, moussaillon, prêt à vivre l’aventure? Allez, embarque avec nous, et tu auras bientôt double ration de tafia!

GORGEOUS

Hard rock, France (EP autoproduit, 2017)

4 petits titres qui ont cette force de faire passer le message… Fondé en 2016, Gorgeous est un groupe fondu de ce hair metal qui fit les beaux jours de MTV dans les années 80. De grosses guitares, un peu de sleaze, un incontestable savoir faire, des riffs puissants et des airs qui tapent fort, à reprendre en cœur en concert… Voilà en gros ce qui attend l’auditeur amateur de décibel, de rock pour le fun et pour la vie. Des soli qui tranchent, des guitares aiguisées, un médiator qui charcute…  Voilà, en dehors d’un anglais pas facilement compréhensible, et d’un Bend over qui démarre sur des airs de déjà entendu (mais qui continue son chemin tranquillou) c’est dit: Gorgeous met du cœur à l’ouvrage et décrasse les oreilles. Une carte de visite marrante et sans prétention autre que celle d’amuser la galerie. C’est déjà bien!